Red Baron

Accueil
Formation
Flotte
Tarifs
Histoire
Utile
Consignes
Vues du Ciel
Openflyers Aeroclub CPR Openflyers

Un peu d'histoire

Celle de l'aérodrome d'Etampes ...

(ce texte est partiellement inspiré des articles de nos amis du GAMMA)

Un lieu mythique: de Blériot ...

Le terrain d'aviation d'Etampes-Mondésir, situé sur la commune de Guillerval, fut un haut lieu de l'aviation Française.

  • Le 13 juillet 1909, Louis Blériot effectua le premier vol de ville à ville.

  • Le 20 mars 1910, Henri Farman gagna le prix de l'Ecole Centrale (vol de 10 km avec un passager).

  • Le 3 octobre 1911, les frères Morane essayèrent à Etampes leur avion, le Morane-Saulnier.

  • Le champ d'aviation de Mondésir devient la première école de pilotage militaire en 1910. En 1914 l'école se développe, formant jusqu'à 2000 militaires aux pilotage des aéronefs.


Blériot
Louis Blériot
Patrouille d'Etampes
La Patrouille d'Etampes

... à la patrouille d'Etampes ...

L'entre-deux-guerre verra s'affirmer la vocation militaire du terrain. Plusieurs régiments de chasse et de bombardement s'y succèdent. Une école de perfectionnement au pilotage est également créée, dont la vocation sera de former les pilotes-instructeurs selon une doctrine propre aux forces armées. Cette école sera à l'origine du premier Manuel de pilotage de l'Armée française, document qui restera longtemps une référence.


En 1931, alors que la voltige aérienne n'était exécutée en public que par des pilotes isolés, trois moniteurs de cette école présentent en France la première démonstration aérienne en patrouille, avec une virtuosité remarquable et remarquée : la "Patrouille d'Etampes" est alors désignée pour participer aux divers meetings qui se multiplient alors en France et à l'étranger. Cette célèbre patrouille deviendra plus tard la non moins célèbre Patrouille de France.

... et même jusqu'au Normandie-Niémen !

De 1940 à 1944, elle est est utilisée par la Luftwaffe, puis bombardée par les alliés en juin 1944. Le 18 juin 1945, la célèbre escadrille du Normandie-Niémen arrive à Etampes.


Le premier juillet 1964, la base militaire d'Etampes est fermée et devient un aérodrome civil.


En 1987, le Ministère des Transports décrete que l'aérodrome d'Etampes-Montdésir sera désormais en Ile de France un aérodrome de tourisme réservé à l'aviation légère. La gestion du terrain est alors confiée à Aéroport de Paris et n'a pas changée de main depuis.


Normandie-Niémen
Les pilotes du Normandie-Niémen

... et celle de notre aéroclub

Quelques dates :

1974 : création de l'aéroclub (alors dénommé Chesnay - Parly II - Rocquencourt) à Guyencourt.

1989 : transfert à Etampes suite à la fermeture de Guyencourt. 3 avions : 2 Cessna 150 et 172 et un Rallye

1998 : partenariat avec Corsair et l'Université d'Evry qui nous prête un C150. 3 Cessna dans la flotte

2008 : revente du C150 et achat d'un C152

2015 : achat du PA28 en remplacement du C172 accidenté






les premiers Cessna
Nos premiers Cessna
haut de la page