Se former

home background

Formation au brevet de pilote privé (PPL)

C’est la formation assurée par notre aéro-club. Les conditions sont les suivantes:

  • un élève pilote doit avoir 16 ans révolus et un certifical médical (classe 2 ou équivalent) pour effectuer un vol solo;

  • un candidat à la licence PPL doit avoir 17 ans révolus et un certificat médical valide;

  • un candidat à la licence PPL doit avoir 45 heures de vol, dont 25 heures de formation en double commandes, et au moins 10 heures de vol solo supervisé (dont 5 heures de vol solo sur la campagne, et au moins un volo solo de 150 nm avec deux atterissages complets intermédiaires).

Examens théorique et pratique du PPL

L’examen théorique comportera une centaine de questions (à choix multiples) portant sur les chapitres classiques comme la réglementation, les principes du vol, la navigation, etc. Il faudra obtenir 75% des points alloués pour être reçu à cet examen écrit. L’examen théorique peut être passé en plusieurs fois mais étalé sur 12 mois maximum.

 

Une fois l’examen obtenu, le candidat a 24 mois pour passer l’épreuve pratique et obtenir sa license PPL. L’épreuve d’aptitude pratique sera conduite par un examinateur (FR pour « Flight Examiner ») habilité par l’Autorité. Si l’on échoue à une seule section, on peut la repasser dans les 6 mois. Un échec à plus d’une section impose de tout repasser.

153969505_1081180285678334_3044285891602754358_n_auto_x1_colored_toned
IMG-20210103-WA0019

Validité, prolongation, renouvellement

Outre le certificat médical, la license est conditionnée par la validité de la qualification de classe ou de type. La qualification de classe monopilote monomoteur à piston a une validité de deux ans à partir de la date de délivrance ou à partir de la date d’expiration initiale si elle a été prorogée avant cette date d’expiration.

Pour une prorogation avant la date d’expiration, les conditions sont les suivantes: soit un contrôle en vol par un examinateur FE dans les trois mois précédant l’expiration, soit avoir effectué 12 heures de vol, 12 décollages et 12 atterrissages dans les 12 mois précédent l’expiration et effectuer un vol d’entraînement d’une heure au moins avec un instructeur de vol FI (il n’est pas nécessaire que ce soit un examinateur).

Pour un renouvellement lorsque la qualification a expiré : il faut repasser l’epreuve d’aptitude de la qualification avec un examinateur FE.